Biographie Lalonde Francine



Biographie Lalonde Francine

Selon l'avis de décès

Elle nous a quitté après des années de résistance à un myélome, cancer de la moelle osseuse encore incurable. 

Elle est connue pour sa carrière remarquable dans l’enseignement, le syndicalisme, la politique et son combat pour la reconnaissance du droit de mourir dignement. Son engagement dans le syndicalisme devait la conduire à la présidence de la Fédération nationale des enseignements et enseignantes du Québec (FNEEQ). 

En 1976, elle devient la première femme à accéder à la vice-présidence de la CSN. Le premier ministre René Lévesque l’invite à joindre son cabinet en 1985 à titre de ministre de la condition féminine. Elle s’engage en politique active comme députée du Bloc Québécois en 1993 et devient députée de Mercier qu’elle fera renommer La Pointe de L’Île et qu’elle représentera jusqu’en 2011. Elle fit sa marque surtout en affaires étrangères. 

Elle a déclenché un grand débat sur le droit de recevoir une aide médicale à mourir en certaines circonstances dans un cadre bien défini. Amorcé par son projet de loi privé en 2005 au Parlement d’Ottawa, le débat de société s’est développé au Québec jusqu’à un projet de loi qui fait consensus à l’Assemblée nationale.

(Memoria Alfred Dallaire, Nécrologie Lapresse)
Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2017